Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le quartier de Borderouge, Toulouse

Le quartier de Borderouge, Toulouse

Urbanisme, habitat, aménagements, loisirs, social, culturel, toutes les informations sur le quartier

COURRIER DU MAIRE OU IL S'ENERVE QUELQUE PEU

Dire au Maire que nous avions une équipe de basket performante a été pour lui une découverte, lui dire qu'elle ne disposait pas de locaux l'a surpris

Certes avec l'équipe Cohen j'avais développé le besoin d'équipements, dont ceux sportifs avec un gymnase. Ils l'envisageaient sérieusement soit sur le terrain au dessus de l'école Borderouge la proposition de JM FABRE ou derrière les terrains de football de la JET ma proposition afin de créer un vrai centre sportif. L'élue actuelle après avoir mis le projet de gymnase sur son tract de candidature au Conseil Départemental a refusé de l'envisager en commission de quartier, c'est à se taper la tête contre le mur.

Ce gymnase n'aurait pas été seulement pour Borderouge basket, mais aussi pour les tournois du Tae Kwon Do, ceux du Judo, de nombreuses associations sportives et les écoles

Ceci dit le Maire JL MOUDENC dans son courrier insiste une nouvelle fois voulant que je traite les dossiers divers avec l'élue de quartier mais n'est pas Danièle DAMIN vraie Maire de quartier qui veut, elle est hélas décédée. Avec Mme RONCATO c'est impossible tous ceux qui le tentent ont des promesses d'examen du sujet mais pas de réponse sauf pour des points de détail. Une présidente d'association qui lui était proche a du lui répondre il y a peu en sortant de son bureau en colère "quand l'on ne sait pas, on se tait"

J'agis donc par thème avec les élus concernés par les sujets et me retourne vers JL MOUDENC quand la solution ne vient pas, désolé pour lui mais il lui faut secouer ses collègues.

Ci-joint le courrier du Maire et ma réponse

COURRIER DU MAIRE OU IL S'ENERVE QUELQUE PEU
COURRIER DU MAIRE OU IL S'ENERVE QUELQUE PEU
COURRIER DU MAIRE OU IL S'ENERVE QUELQUE PEU

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article