Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le quartier de Borderouge, Toulouse

Le quartier de Borderouge, Toulouse

Urbanisme, habitat, aménagements, loisirs, social, culturel, toutes les informations sur le quartier

TRAVAILLEURS DETACHES

J'ai été interpellé ici il y un an par un lecteur qui s'insurgeait en voyant sur les chantiers de Borderouge des travailleurs étrangers dans un dénuement total.

Certes il avait raison et c'est toujours le cas, ici ou partout en France. Il avait juste le tort de les assimiler à des migrants. Les migrants, facilement ciblés par tous je m'en suis rendu compte il a un an en aidant ceux des Izards, ont souvent de l'argent, des professions de haut niveau, mais ne peuvent espérer pouvoir travailler que 9 mois après l'acceptation de leur demande d'asile (ceux qui ne l'ont pas doivent en principe retourner chez eux)

Ceux que l'on voit sur les chantiers pour lesquels j'ai plusieurs fois dénoncé les conditions de travail à l'inspection du travail sont des travailleurs détachés venus de pays d'Europe. Sur les chantiers ils sont souvent originaires Pologne et Roumanie ou les salaires sont bas (moins de 500€ si j'en crois les reportages). Les entreprises qui les emploient 'respectent' la réglementation européenne, les charges sociales sont payées dans leur pays d'origine et lors des contrôles les bulletins de paie mentionnent des salaires au SMIC. Par contre ces salariés doivent rétribuer les entreprises, les intermédiaires, les passeurs (appelez les comme vous voulez) qui les ont fait venir en France, pour le voyage, la nourriture, le logement (souvent des hangars) les moyens de transports (camionnettes) pour aller travailler, il ne leur reste que très peu.

C'est une honte au 21ème, cela me rappelle l'exploitation des travailleurs au 19ème, cela affaibli notre économie et amplifie le nombre de nos demandeurs d'emplois. Je suis un fervent partisan de l'Europe mais il est temps que l'on planifie le social au lieu seulement de l'économique.

Si je fais cet article aujourd'hui ce n'est pas pour les élections, mais pour une décision choquante de la Cour Européenne de justice 'un travailleur détaché, en cas de fraude avéré ne pourra pas être renvoyé dans son pays' !!!!! Voici l'article qui le révèle, l'arrêt date de jeudi, aucun candidat ni membre de gouvernement n'en fait état, pourtant c'est du lourd (gênant sans doute)

TRAVAILLEURS DETACHES

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article