Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le quartier de Borderouge, Toulouse

Le quartier de Borderouge, Toulouse

Urbanisme, habitat, aménagements, loisirs, social, culturel, toutes les informations sur le quartier

QUELLES CONSEQUENCES DU BREXIT

QUELLES CONSEQUENCES DU BREXIT

A l'heure ou aux deux extrêmes de l'échiquier politique français l'on prétend que sortir de l'Euro, voire de l'Europe serait la panacée, une chance pour la France de 'reprendre son destin en main' une promesse de relance économique, etc... vous connaissez leurs arguments fallacieux, il est donc utile d'être informé.

Certes tenter de prétendre le contraire face à ces 'brillants' politiques qui n'ont jamais travaillé dans une entreprise, qui ne connaissent rien aux difficultés de gestion, aux études de marchés, à l'organisation d'une production, à ces chefs d'entreprise englués qu'ils sont par la paperasse et les instructions souvent changeantes de l'Etat, c'était perdre son temps.

Mais le Brexit est passé par là le 24 juin 2016, les coûts actuels pour la Grande Bretagne sont déjà importants de conséquences alors que l'ouverture des négociations ne débutera qu'après la déclaration officielle courant mars et ne sera définitif que dans deux ans, accord ou pas, avec ou sans l'Ecosse, et des frontières entre les deux Irlande et sans doute entre la Grande Bretagne et l'Europe. Certes Mathilda May espère avoir un brexit à sa mode, une frontière ouverte aux marchandises et fermée aux gens, mais c'est les 27 états membres qui décident, et même si on est gentil avec les anglais dans les négociations cela leur coûtera très cher, ils en subissent déjà des conséquences, et ce n'est que le début.

Puisque durant mon activité j'ai aidé des centaines d'entreprises à se développer, à se redresser à travers toute la France et dans toutes les activités je pense être humblement habilité exposer des éléments d'analyse et de réflexion vérifiables par tous.

La Grande Bretagne a adhéré à l'Europe en juin 1985, la Livre ne valait alors que 1,28$, puis la monnaie a prospérée avec l'Europe jusqu'au Brexit ou en 4 jours elle a perdu 8,4% de sa valeur en revenant à 1,27$, effaçant ainsi 31 ans d'expansion.

Vis à vis de l'€ c'est pire, la veille du Brexit la £ valait le 23 juin 2016 1,31€, dès le soir même du 24 juin au vu des résultats du référendum la £ à chuté à 1,23€, le 27 elle dévissait à 1,20€.

Certes l'Etat anglais a injecté des liquidités pour tenir les cours cela a reculé la dégringolade et Mathilda May a reculé la date de dépôt du Brexit par l'article 50. Mais rien n'a pas empêché la £ de dévisser encore à 1,15€ le 17 août, 1,10€ le 1 novembre, -16% depuis juin, sous le cours de 1985 et ce avec ou à cause du soutien de Trump. Aujourd'hui elle vaut en février à coup de versements de liquidités du trésor, 1,18€.

Alors cela ne change rien pour les anglais direz-vous, oui le taxi payé en £ est toujours au même prix, nos achats en Angleterre sont moins cher pour nous qui avons changé nos Euros pour des £ pour le shopping. La preuve le géant japonais des Télécom Softbank s'est offert la société ARM qui conçoit les puces de nos mobiles pour 24 milliards de £ (27 milliards d'€) ce qui lui fait obtenir en Yen une ristourne de 30% par rapport à avant le Brexit. Les retraités installés au soleil en France ou ailleurs, eux par contre ont vu fondre leur pension de retraite de 16%.

Certes 2017 c'est le bon moment pour aller faire du tourisme bon marché chez nos voisins, mais pressez-vous, cela ne durera pas les matières premières et produits importés sont plus chers, les dévaluations, et cela en est une voit toujours les effets pervers arriver plus tard. Mais bon les banques UBS et HSBC voient la £ à 1 € pour fin 2017 alors profitons

Inutile de parler de la City qui envisage son déménagement sur le continent, ni d'entreprises telle Airbus qui pourrait rapatrier les fabrications de voilures. Par contre pensez que les finances de l'Angleterre était saines, excédentaires, en pleine santé au moment du Brexit. Nous nous avons depuis 1973 que des déficits, une dette de 2.200 milliards, un déficit export extrêmement négatif, un coût de fonctionnement de l'Etat indécent alors imaginez un Frexit dans ces conditions. Nous dévaluerons le Franc et nous rendrons la compétitivité aux entreprises disent-ils c'est ridicule, gamin sous la 4ème république j'entendais qu'on dévaluait et changeait de gouvernement tous les ans rien n'y faisait, le Général de Gaulle a institué le Franc 'lourd' nous avions alors des réserves d'or puis sous Mitterrand on a recommencé la dégringolade cela servait 6 mois, puis rien... ah si l'or disparaissait et les dettes s'accumulaient.

Votez comme vous voulez, c'est votre problème, moi je n'ai confiance en aucun, surtout pas aux utopistes inexpérimentés , mais bon je ne subirais que quelques années moi, trop âgé, mais vous.....

QUELLES CONSEQUENCES DU BREXIT
QUELLES CONSEQUENCES DU BREXIT

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article