Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le quartier de Borderouge, Toulouse

Le quartier de Borderouge, Toulouse

Urbanisme, habitat, aménagements, loisirs, social, culturel, toutes les informations sur le quartier

LA RUE DURAND A BORDEROUGE

LA RUE DURAND A BORDEROUGE
LA RUE DURAND A BORDEROUGE
LA RUE DURAND A BORDEROUGE

Des habitants de Borderouge m'ont demandé d'examiner la métamorphose de la rue Durand. Cette rue Durand étroite était il y a peu pavillonnaire. Comme les promoteurs se jettent sur la moindre parcelle de terrain disponible proche de la place du Carré de la Marouine, il était sûr que les immeubles y pousseraient vite.

Une membre du bureau du défunt CQB, qui habitait rue Durand, toujours très remontée contre les promoteurs lors de nos réunions, fût la 1ere à vendre sa villa et ses terrains (sic). Notons qu'à l'évidence la promesse électorale du Maire de Toulouse de suspendre les constructions non prévues à Borderouge n'ont pas été tenues, mais j'étais sûr qu'il en serait ainsi.

Alors aujourd'hui c'est vrai que c'est plutôt la pagaille dans la rue, c'est toujours ainsi quand il y a des chantiers. Là, la rue est particulièrement étroite, l'on doit se faufiler entre les véhicules de chantier et du personnel. Pour les constructions elles semblent respecter le PLU en vigueur en R+2 même pour les immeubles d'entrée de rue avec leur artifice d'un 1/2 étage supplémentaire.

L'esthétisme pour deux des résidences en cours est de qualité, pour celle à droite en entrée de rue, accolée au petit parking du métro, elle n'aurait pas dépareillée en baraquements de camps de concentration, je trouve les casernes de CRS plus agréables à l'oeil. Certes, l'architecture est une question de goût, j'ai donc sollicité l'avis de Marion, l'une de mes petites filles, devenue après ses stages en Inde et à Haïti, architecte humanitaire; c'est simple elle en a rit, n'oserait pas proposer celà au moindre pays ou ONG.

Hors esthétisme car après tout les architectes font ce qu'ils veulent, la largeur du trottoir de la rue est inadaptée. Ce n'est pas nouveau mais cela s'amplifie. Impossible pour les handicapés moteur en fauteuil, pour les mères et leurs poussettes, pour les blessés ou personnes âgées en béquilles de passer. Il faut une largeur d'1,40 m sans gêne de passage, tel les mobiliers urbain, poteaux d'éclairage sur pieds, panneaux routiers, arbres, boîtes aux lettres, terrasses de bar,,.... Ici rue Durand des constructions se sont mises en recul pour respecter le règlement, un seul est très limite (1,36 à 1,38 pour le 1er bâti à droite avant parements) même le grillage mis en place par l'ancienne municipalité devant le parking, et de fait à chaque poteaux d'éclairage, il n'y a qu' 1 m de passage. L'alignement de voirie n'est pas respecté, seuls les poteaux d'éclairage le sont, dès lors même devant les résidence en recul le passage n'est pas règlementaire il aurait fallu imposer à tous un recul de 40 cm de leurs bâti.

Rappelons la réglementation d'Etat que les Maires doivent appliquer à la voirie et faire respecter à l'urbanisme, aux promoteurs, architectes et constructeurs, avec le texte CERTU du ministère de l'environnement, joint cet l'article. Rappelons aussi que la police doit protéger les passants (CGCT art 2112-2,1°) que l'obstruction des trottoirs peut aussi concerner le pénal art 131-13 et art 644-2. ne pas respecter les trottoirs peut amener plus loin qu'un procès verbal.

Certes de nombreuses rues des quartiers à Toulouse comme partout en France ne respectent pas ces règles de voirie, les passants obligés de descendre sur la rue prennent des risques, et nos 700.000 handicapés moteurs en France en pâtissent gravement. On ne va pas reconstruire Toulouse, mais on pourrait tout de même réadapter peu à peu les rues défaillantes et puis, au moins, quand on construit aujourd'hui, respecter les règles légales.

Je vais donc écrire aux élus concernés.

LA RUE DURAND A BORDEROUGELA RUE DURAND A BORDEROUGE
LA RUE DURAND A BORDEROUGE

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

BOBORDE 26/01/2017 18:42

Et les habitants de ces bâtiments ne sont pas encore installés... Il en est de même sur la rue Aria Ly (dont la construction d'une résidence du promoteur Les Nouveaux Constructeurs de 111 logements doit débuter suite à la destruction de 5 maisons neuves) et la rue Sainte Nathalie (ou là également un bâtiment est en cours de construction...) C'est déjà invivable à cause du bruit, de la proximité des bâtiments et du manque de place... comment cela se passera quand la population sera totalement installée!!! BRAVO M. MOUDENC, vos promesses électorales ne sont pas tenues... vivement les prochaines municipales.

cqb 26/01/2017 19:57

Je connais cette résidence prévue rue Aria-ly je m'en suis occupé il y a quelques années menant une réunion ou j'ai dû expliquer aux habitants que le PLU était respecté que l'on ne pouvait s'y opposer et exigeant du promoteur des modifications graduelles de hauteurs et divers aménagements, j'ai croisé hier un riverain attentif au sujet. Le bâtiment en fin de construction est l'école Niboul de 14 classes qui remplacera celle en préfabriqué qui elle même laissera place à une résidence. Quant aux villas à détruire, il s'agit d'un propriétaire foncier qui possédait d'immenses terrains à Borderouge et la ferme Niboul, exproprié il a pu néanmoins construire une très belle villa rue Mélat, puis lassé m'avait il dit de voir des résidences autour de chez lui avait fait construire ces 5 villas, puis à nouveau lassé les a vendu au promoteur pour s'installer à la campagne. Bref c'est un spéculateur, mais vu son âge il n'en profitera pas longtemps et il m'en veut d'avoir retardé ce projet de 8 ans. Quant à Moudenc il a délégué au quartier et l'élue ne cherche qu'à se faire valoir des professionnels, pas des habitants. RV EN 2020