Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le quartier de Borderouge, Toulouse

Le quartier de Borderouge, Toulouse

Urbanisme, habitat, aménagements, loisirs, social, culturel, toutes les informations sur le quartier

UN MIRACLE POUR LA DETTE DE LA FRANCE

UN MIRACLE POUR LA DETTE DE LA FRANCE

La dette de la France à, selon l'INSEE, diminué de 2.170,6 milliards d'€ fin juin 2016 (98,4% du PIB) à 2160,4 milliards d'€, (97,6% du PIB) à la fin du 3ème trimestre 2016, soit de 10,2 Milliards

Je n'ai pas l'habitude de traiter ici de questions nationales, cette nouvelle miraculeuse mérite une exception. Si ce miracle est une bonne nouvelle il ne durera pas, il arrive en fin d'année quand les emprunts budgétaires sont reportés à 2017, tel ceux des promesses électorales. 

Et puis les emprunts à taux 0 de la BCE aux banques seront vite du passé, l'€ bas et le retour d'une petite inflation ont aidé en 2016, le pétrole aussi mais il est reparti à la hausse, le chômage avec ses prestations liées ne baisse quasi pas il est toujours à 3.500.00 demandeurs d'emploi, le Brexit qui ne dessert actuellement que les Anglais aura aussi des conséquences pour nous dès le début des négociations, et enfin l'Etat comme les collectivités locales n'ont pas baissé leur besoin dévorant de dépenses.

Les taux d'emprunt de l'Etat qui étaient faibles jusqu'alors (nous étions à 0,03% en septembre), augmentent peu à peu, nous voilà aujourd'hui à 0,7% (l'Allemagne 0,4%). Le budget pour 2017 n'est toujours pas en équilibre nous dépensons toujours plus que nous gagnions, et donc le rêve de l'Etat de ramener la dette à 96% du PIB en 2017 est une douce utopie sans réduction réelle des dépenses..

Qu'est ce que la dette ? C'est le total des engagements financiers de l'Etat avec les collectivités locales et les organismes. Bref le total des besoins de financements de l'Etat, la différence entre ses produits (impôts, taxes,....) et ses charges (dépenses, dotations,....). Bien sûr vous le savez une dette est faite pour être remboursée, celles de l'Etat c'est pareil, ce qui veut dire que chaque français a une dette aujourd'hui de 32.727€ en naissant. L'Etat est parfois généreux, il accorde à des Etats l'abandon de dettes, sauve des entreprises (pas toutes) je pense là au Crédit Lyonnais dit en faillite en 1993, qui malgré la vente forcée de ses actifs, avait 19,8 milliards de dette. (L'Etat l'a renfloué avec nos impôts, puis en 2013 face à de nouveaux déficits, l'Etat a emprunté 4,5 milliards pour enfin se désengager pour l'avenir, mais on paie toujours).

De quand date le début de la dette ? Avec les présidents de GAULLE et POMPIDOU la France avait des budgets excédentaires, puis, il y a 40 ans, GISCARD D'ESTAING fût le dernier à présenter un budget en équilibre. Depuis MITTERRAND le 1er, CHIRAC, SARKOSY et HOLLANDE se sont employés à créer et à gonfler cette dette colossale qu'il faudra un jour payer (ses échéances sont le 2ème budget de l'Etat après l'Education nationale). Fin 2012 nous devions 1817 milliards, fin 2014 malgré l'augmentation massive des impôts la dette passait pour la 1ere fois les 2.000 milliards d'€, merci HOLLANDE aujourd'hui 360 Milliards de plus en 4 ans. Avec le déficit de l'Etat de 73,7 Milliards d'€ en 2016, celui de 5,5 milliards de la Sécurité Sociale dont les fonds URSSAF sont gérés par les syndicats (le paritarisme) on est loin de pouvoir résorber la dette. (plus de précisions sur le site time is money lien ci-dessous).

Que nous coûte la dette ? Il faudra bien que nos petits-enfants et arrière petits-enfants remboursent cette montagne de dette qui nourri inlassablement la finance et les spéculateurs. Nos emprunts nouveaux paient surtout les échéances en cours, les banques appellent cela, 'de la cavalerie', un emprunt pour en payer d'autres. Pour un Etat solvable grâce aux impôts ou une collectivité locale grâce aux taxes et hausses de tarifs, pas de soucis. Mais vous n'essayez pas avec votre banque vous risquez gros au pénal.

Soyons heureux, il y a pire que nous, l'Espagne à une dette à 99,3% du PIB mais aidé par une croissance de 3,2% (on en est loin), l'Italie, le Portugal, l'Irlande dépassent les 100%, la Grèce elle était à 177% du PIB en 2015, aujourd'hui à 180% en 2016.

UN MIRACLE POUR LA DETTE DE LA FRANCE
UN MIRACLE POUR LA DETTE DE LA FRANCE

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Joanny 26/12/2016 14:33

Bonjour, j'ai beau vous relire, je ne comprends pas la première phrase de l'article : "La dette de la France à, selon l'INSEE, diminué de 2.170,6 milliards d'€ fin juin 2016 soit 98,4% du PIB à 2160,4 milliards d'€, 97,6% du PIB à la fin du 3ème trimestre 2016, soit 10,2 Milliards". Les 2160,4 milliards d'E c'est quoi, la dette, le PIB ? Cdt,

cqborderouge 27/12/2016 11:27

je vous avais répondu mais je ne vois pas ma réponse l'avez-vous