Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le quartier de Borderouge, Toulouse

Le quartier de Borderouge, Toulouse

Urbanisme, habitat, aménagements, loisirs, social, culturel, toutes les informations sur le quartier

LES AUGMENTATIONS DE TARIFS TRANSPORTS EN COMMUN SONT LA

Le besoin des élus de la ville de nous taxer est effréné voila déjà les taux des transports à payer dès juillet 2017.

Notons quand même que les augmentations ne concernent que les toulousains. Pour les scolaires, les demandeurs d'emploi et les bénéficiaires du RSA, le Conseil Départemental continue de prendre en charge les frais transports. Intra muros Toulouse devient une ville fort chère car sur Toulouse:

Les jeunes qui manquent manifestement de moyens paieront 15€/mois, les scolaires et étudiants 10€/mois, seuls les boursiers y échappent. Bravo l'égalité des chances, ils passeront de plus en plus au dessus des portillons.

Les demandeurs d'emploi qu'il faut aider à se déplacer pour trouver du travail paieront aussi 15€/mois si leur indemnité chômage équivaut au SMIC (1141€ net/mois), 10€ entre 721€ et le SMIC er rien en dessous de 721€/mois soit 24€ par jour, pas assez pour vivre en fait, les resto' du cœur vont avoir du boulot en plus..

Les retraités et personnes âgées qui avaient obtenu la gratuité des transports en commun grâce à Baudis paieront aussi 15€/mois à 62a et + pour une retraite d'au moins l'équivalence du SMIC, 10€ entre le SMIC et 801€/mois, rien en dessous mais là c'est déjà des habitués des aides sociales.

Ah j'oubliais la grande mesure sociale, les enfants de moins de 4 ans ne paient pas, comme les invalides, à condition qu'ils le soient à 80% au moins

LES AUGMENTATIONS DE TARIFS TRANSPORTS EN COMMUN SONT LA

Mais à quoi sert donc tout ce argent qu'ils nous prennent, en dehors de l'habituel, de l'entretien, de menus travaux, rien de nouveau à Toulouse, seuls quelques réaménagements pas toujours réussis. Nous a Borderouge la Mairie est oubliée, comme le commissariat, et puis la Poste, la maison de quartier, la maison des jeunes, la maison des associations elles mises aux oubliettes.

Le BUN s'arrête en plein champ à Paléficat, aucun budget n'a été voté pour le prolonger jusqu'à Gratentour, pourtant, c'est un projet important et urgent adopté en enquête d'utilité publique.

Pour les transports on peut comprendre car TISSEO SMTC avec les bus Linéo commandés par l'équipe précédente et ses tramways, certes utiles, à un trou de caisse de 171 millions d'€. Or les projets transport en commun prévus par Toulouse Métropole sont évalués à 3,821 milliards d'€, dont entre 1,7 à 2,2 milliards d'€ pour la seule 3ème ligne de métro. L'emprunt d'1 milliard envisagé pour le SMTC sera insuffisant, en outre il faudra le payer, et si le financement était plus important il serait épinglé par la cour des comptes. Donc après avoir augmenté les taxes des entreprises de 9% c'est nous qui passons à la caisse.

Nos élus adjoints au Maire avec leurs 2200€ d'indemnités, cumulées au 2756€ de vice président de Toulouse Métropole, plus les frais de mandat, les Présidences ou jetons de présence près de sociétés, syndicats, SEM, transportés pour certain es en voiture officielles et chauffeur municipal eux sont épargnés par les hausses transport.

N'oublions pas que nous avons subi des hausses de 15% de taxes locales pour Toulouse et Toulouse Métropole, des hausses pour les crèches, les cantines, les CLAE, pour les entrées aux Musées, aux salles de spectacles municipaux, aux piscines (fermées l'été et pour certaines définitivement, c'est vrai que le lac de la Ramée est autorisé maintenant à la baignade).

Bref nous avons en moins de 3ans subi plus d'augmentations que durant les 20 ans passées, et je ne doute pas que malgré les promesses de campagne oubliées, ils en trouveront d'autres. Ils sont nombreux à quitter Toulouse pour la 2ème ou 3ème ceinture ou la vie est moins chère, plus calme, plus près de la nature, cela risque de s'amplifier, ceux qui restent paieront.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article