Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le quartier de Borderouge, Toulouse

Le quartier de Borderouge, Toulouse

Urbanisme, habitat, aménagements, loisirs, social, culturel, toutes les informations sur le quartier

ILLUMINATIONS DE NOËL A BORDEROUGE

Certes Borderouge n'a jamais bénéficié de grandes illuminations de fêtes, il a fallu que le CQB insiste pour qu'en décembre 2007 nous obtenions pour le quartier un petit sapin illuminé place Antonin Froidure.

Certes aussi une règle de la ville est que les commerçants financent en très grande partie les illuminations choisies par la ville, le matériel et le personnel de mise en place municipal. Borderouge a encore peu de commerçants sur voirie et donc il y a peu d'illumination sur nos voies publiques, juste des petits pères noël au dessus des crèches municipales.

L'opticien de la place Antonin Froidure perpétue la tradition depuis son installation en 2004 en décorant harmonieusement sa vitrine. Il reçoit parents et enfants qui viennent voir le petit village d'un bon type provençal.

ILLUMINATIONS DE NOËL A BORDEROUGE

Sur la place du Carré de la Marouine des guirlandes aux entrées du Carrefour Market et une belle décoration de galerie (c'est privé, non municipal). Sur la place un beau sapin bien décoré mais hélas non illuminé, et donc invisible le soir venu.

ILLUMINATIONS DE NOËL A BORDEROUGE
ILLUMINATIONS DE NOËL A BORDEROUGE
ILLUMINATIONS DE NOËL A BORDEROUGE

Au sud la place Antonin Froidure a son sapin ou plutôt son père noël en forme de sapin, qui fortement illuminé illumine les soirées. Puis la galerie marchande au rond-point Bréfeil, qui est privée, et n'a donc pas d'autorisation à demander à la ville à illuminé ses façades de guirlandes. Prises lundi jours de fermeture, c'est lumineux certes, mais c'est mieux boutiques ouvertes, je referais des photos.

ILLUMINATIONS DE NOËL A BORDEROUGE
ILLUMINATIONS DE NOËL A BORDEROUGE
ILLUMINATIONS DE NOËL A BORDEROUGE

Il y a quelques années de nombreuses terrasses de Borderouge s'ornaient de guirlandes qui mettaient beaucoup de gaité dans nos rues, je n'en vois plus. Des grandes surfaces ne vendent plus de crèches de peur de représailles pourtant le symbole qui réunit sous la crèche juifs, roi des arabes et roi des africains (Balthazar que j'ai joué enfant) est fort. Il est vrai que moi j'ai illuminé ma terrasse et l'on est venu me menacer. Mais bon, je ne mettrais pas de crèche car je suis athée, mais il faut que tous respectent nos coutumes ancestrales.

Il n'empêche que je regrette les grandes bouffes que je faisais chez moi à Dax ou je réunissais mes amis landais, basques, musulmans et juifs, pour des fêtes d'enfer.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article