Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le quartier de Borderouge, Toulouse

Le quartier de Borderouge, Toulouse

Urbanisme, habitat, aménagements, loisirs, social, culturel, toutes les informations sur le quartier

NOS TAXES COMPAREES AUX AUTRES VILLES

NOS TAXES COMPAREES AUX AUTRES VILLES

Nous sommes en pleine période de réception des taxes d'habitation et foncières dans nos boîtes aux lettres, certains peuvent être surpris des montants même si d'autres villes nous dépassent.

Certes je sais bien que pour la campagne des municipales Jean Luc MOUDENC avait fait écrire sur ses tracts 'nous garantissons la stabilité fiscale sur 6 ans'.

Certes il a fait écrire aussi 'nous construirons sans augmentations d'impôts une 3ème ligne de métro'.

Certes il a fait également écrire 'nous maintiendrons la gratuité des transports en commun pour les seniors'.

Certes nous savons bien que les paroles des élus ne sont jamais tenues à droite comme à gauche, et que la fonction d'élu en est fortement dévalorisée.

Certes nous avons bien dû constater qu'au bout de 6 mois la ville et la Métropole augmentaient les taxes de 15% (7,5% x 2 pour la Métropole), que le ticket métro augmentait (comparer avec Paris ne tient pas de plus leurs taxes sont de 55% en moins que les nôtres) que les cantines, les CLAE, les entrées de musées, ..... tout a augmenté.

Certes aujourd'hui les seniors vont trinquer et paierons pour les transports, Baudis l'innovateur doit se retourner dans sa tombe. Déjà que l'Etat a augmenté ses prélèvements sur les retraites nous verrons de plus en plus de petits retraités faire les bacs poubelles des magasins.

Certes nous ne sommes pas la ville la plus chère quand on voit le palmares des villes ci-dessus, mais nous sommes la 4ème des grandes villes et ce avec un manque d'équipements quand on connait Lyon, Bordeaux et Marseille, même si nous aimons notre ville..

Mais que va t'il nous tomber dessus d'ici la fin de la mandature début 2020. Hier ont commencé les débats sur la 3ème ligne de métro au coût incertain alors que la dette des 2 premières lignes est toujours de 1,4 miliards d'€. Les questions ont évidemment porté sur le financement d'un coût estimé à 2,2 milliards. L'encours de la dette culminera à 2,8 milliards en 2024 mais sera encore de 2,5 milliards en 2030.

NOS TAXES COMPAREES AUX AUTRES VILLES

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article