Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le quartier de Borderouge, Toulouse

Le quartier de Borderouge, Toulouse

Urbanisme, habitat, aménagements, loisirs, social, culturel, toutes les informations sur le quartier

La voiture plus utilisée aujourd'hui qu'il y a 10 ans

La DARES du pôle statistique de Ministère du travail a publié une étude sur les déplacements domicile-travail qui révèle un échec des politiques de mobilité.

A population stable les déplacements en transports en commun pour se rendre au travail et en revenir ont diminué, 15% en 1998, 11% aujourd'hui. Ceux qui s'y rendaient à pied étaient 17% en 1998, 7% aujourd'hui.

Le retour chez soi au déjeuner diminue aussi 41% en 1998, 32% aujourd'hui.

Il est vrai que l'étude de la DARES démontre que les temps de trajet s'allongent, en moyenne en France de 40 mn en 1998 à 50 mn aujourd'hui et 68mn autour de Paris. Dans les grands pôles urbains tel Toulouse c'est 57mn, dans les petites villes 35mn en moyenne.

En 1re analyse il semble que l'augmentation des déplacements automobiles est surtout dû à l'éloignement de plus en plus important des logements des zones d'activité. La preuve, la baisse de 4% de l'utilisation de la voiture pour ceux à moins de 15mn aller-retour de chez eux, et la hausse de 12 à 16% de ceux à plus d'une heure et demie aller-retour.

Etablir des PDU pour surtout à relier les entreprises qui contribuent au financement des transports en commun et pas assez au besoin des habitants de joindre le plus vite possible leur lieu de travail ou d'activités, semble inadapté, ce devrait être l'inverse.

L'éloignement du centre ville de certains équipements, le manque d'équipement des quartiers, l'étalement de l'habitat sans structure viable de transports en commun, renoncer à multiplier les parkings de dissuasion et silos mais ausi les lignes TC en sites propres tel le BUN de Borderouge Gratentour dessert la politique de transport et augmente le trafic routier. Si la 3ème ligne de métro se fait, elle doit tenir compte de cette étude, sinon les 1,7 milliards d'€ qu'elle devrait couter serait vraiment mal investis.

Avec le constat de la DARES, la relance de l'aéroport Notre Dame des Landes, l'assouplissement des contrôles de pollution des véhicules diésel, la France n'a pas grand chose de positif a offrir au Monde pour la COP21.

Ci-joint l'étude de la DARES

Etude de la DARES du pôle statistique du ministère du travail

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article