Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le quartier de Borderouge, Toulouse

Le quartier de Borderouge, Toulouse

Urbanisme, habitat, aménagements, loisirs, social, culturel, toutes les informations sur le quartier

ENCORE PLUS DE TAXES LOCALES

Certes c'était prévu pour début 2016, voilà les taxes carbones +3,5 centimes sur le gas-oil (le texte voté c'était +2,4), +2 centimes sur l'essence (sans la baisse promise il y a 2 mois), +0,35 centimes le Kw/h pour le gaz naturel. Et bien sûr les taxes foncières et d'habitation augmentées de 7% par Toulouse Métropole pour 2016, elles viennent après celles de 7,5% de 2015 et de 15% pour la ville de Toulouse, sans parler de divers tarifs.

Les députés s'en mêlent aussi. Les taxes foncières et d'habitations étant calculées sur les valeurs cadastrales, revues tous les ans par les services fiscaux avec +0,9% en moyenne, le parlement lui a décidé ce 13 novembre, par un amendement à la loi de finance 2016, de les revaloriser toutes de 1% en plus.

Le secrétaire d'Etat au budget a laissé faire, une PS Karine Berger a tenté de s'y opposer, Gilles Carrez pour LR croit en un effet vertueux modérateur sur les augmentations de taxes par les collectivités (bisounours va) et Charles Courson UDI avouait lui qu'il fallait revoir les valeurs cadastrales. C'est bien là que cela va faire mal aux contribuables.

Puisque l'état doit dépenser moins et s'avère incapable de réduire drastiquement ses budgets, il a réduit les dotations aux collectivités locales. Ces dernières elles aussi incapables de réduire leurs dépenses, pleurent la part de dotation perdue et augmentent donc les taux de taxes. Mais comme elles râlent toutes, pour redonner de l'assiette financière aux collectivités locales sans augmenter son propre budget, l'Etat a décidé de la révision des Valeurs cadastrales en les relevant disent ils, à leur valeur réelle. Bref nous paierons cher!

Car là c'est du lourd, du très lourd. Certes ce faisant les collectivités locales accuseront l'Etat seul responsable de la hausse vertigineuse des taxes (voir ci-après) Mais tous les élus savent que les commissions revoient actuellement l'assiette (voir texte). Disons le clairement, les Fermiers généraux collecteurs d'impôts du Roi avant 1789 n'auraient jamais osé nous taxer autant.

Pour Bercy il s'agit juste de rapprocher les bases d'imposition des locaux d'habitation. Par contre craignant les réactions des contribuables face à cette lourde fiscalité, pour ne pas perturber les élections présidentielles de 2017 par des réactions de contribuables face à cette lourde fiscalité nuisible à notre pouvoir d'achat, elle ne sera appliquée qu'en 2018, ben voyons. 

Imaginez que votre belle maison dont vous êtes propriétaire à une valeur cadastrale de 4000€ (soit 333€ mois valeur de loyer), en foncier en 2015 vous payez Commune, Toulouse Métropole, Département, TSEquipement et taxes d'ordure ménagères soit 2754€ de taxes. Puis que vous soyez propriétaire ou locataire, la taxe d'habitation sur le montant cadastral de 4000€ avec un abattement de 15% et si vous avez 2 personnes à charge 15%, la valeur est donc ramenée en moyenne à 2300€ sur lesquels vous êtes taxé 782€.

En 2018, (si les taux n'augmentent pas), en revalorisant la valeur cadastrale à la valeur locative réelle vous serez taxé sur la base de 8000€ (667€ mensuel) ce sera donc, selon le simulateur sur site de la ville de Cugnaux 5510€ à payer en foncier et 2147€ pour la taxe d'habitation. Le moins qu'on puisse en dire c'est que de nombreux contribuables s'en inquiètent déjà mais je répète que quand Bercy s'exprime sur ce point, la mesure est un simple rapprochement de la vraie valeur locative. On râlera plus tard c'est pour après les présidentielles.

Une précision ceux qui achètent des lofts, sous savez ces grandes surfaces réaménagées par des gens fortunés, bénéficieront d'un abattement de 30%, ben oui.

Une autre mauvaise surprise nous attend, nous en parlerons plus tard la fixation du montant des procès verbaux et son recouvrement accordé aux communes. Mais sachez que si la loi est votée et le décret publié au JO, il y a eu un amendement de dernière minute qui en reporte l'application au 1 janvier 2018, tiens comme c'est bizarre!

ENCORE PLUS DE TAXES LOCALES
cet article d'un journaliste financier me paraît excessif mais pas très loin du réel

cet article d'un journaliste financier me paraît excessif mais pas très loin du réel

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article