Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le quartier de Borderouge, Toulouse

Le quartier de Borderouge, Toulouse

Urbanisme, habitat, aménagements, loisirs, social, culturel, toutes les informations sur le quartier

AEROPORT & LGV

AEROPORT & LGV

La revue CAPITAL revient sur la privatisation bradée par Manuel MACRON à 308 millions qualifiée de 'baroque' par certains, et sur la situation actuelle de l'aéroport Toulouse Blagnac. Mike POON patron du consortium chinois Casil Europe qui l'avait négocié avec Manuel MACRON, est soupçonné de corruption et introuvable depuis le printemps, son directeur financier est en fuite et des dirigeants de son plus gros client China Southern Airlines ont été arrêtés.

Certes pour Anne-Marie IDRAC bombardée par l'Etat Présidente du conseil de surveillance de l'aéroport cela n'a pas d'importance (sic). Mais il n'empêche que les PPP (partenariat public privé) envisagés par la ville de Toulouse avec le groupe chinois pour le futur Palais des Expositions, pour la 3ème ligne de métro, pour la gare Matabiau, ont du plomb dans l'aile.

Mais la bonne nouvelle est que pour l'instant les toulousains n'ont pas de nuisances sonores de trafic amplifiées, le hub destiné aux compagnies chinoises et le triplement des passagers à 18 millions par an sont au point mort, rien n'a changé, pas de chinois en vue. Georges Méric le Président du conseil départemental, estime lui les projets qu'avaient envisagé les chinois de délirants.

La revue CHALLENGE elle s'intéresse à la lettre d'Alain JUPPE au 1er Ministre qui dénonce une programmation de TGV insuffisante pour l'ouverture de la LGV Paris Bordeaux de 8 milliards d'€ en juin 2017.

Si les 2 sujets Aéroport et LGV sont liés c'est qu'ils concernent tous deux des PPP, et c'est le cas de la construction de la ligne Tours Bordeaux. Si public et privé peuvent collaborer il ne faut jamais oublier que pour les entreprises la rentabilité prime. Le groupe VINCI, Caisse des dépôts, Meridiam et Ardian associés qui réalisent la ligne Tours Bordeaux avec les aides financières d'une quarantaine de collectivités locales dont la région Midi-Pyrénées à hauteur de 102 millions d'€, a prévu de rentabiliser son investissement par la location des lignes à la SNCF. Or SNCF confronté à un déficit de plus en plus important lié à la location de lignes tant à RFF, qu'à certains partenaires privés comme d'autres le sont d'autoroutes, doit limiter ses coûts.

Dans les conditions actuelles selon Alain JUPPE la banque Société Générale qui finance le collectif d'entreprises avec les collectivités locales menace d'arrêter sa participation. Ainsi non seulement Bordeaux Toulouse reste aléatoire, sans plan de financement, mais il y a même des risques sur Paris Bordeaux

Si dans les conditions actuelles des PPP avec les chinois paraissent exclus pour la ville, il faudra regarder à l'avenir la question de rentabilité avec tout éventuel partenaire à tout projet.

Capital l'aéroport Toulouse Blagnac
Capital l'aéroport Toulouse Blagnac

Capital l'aéroport Toulouse Blagnac

Challenges la LGV Paris Bordeaux
Challenges la LGV Paris Bordeaux

Challenges la LGV Paris Bordeaux

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article